Retour

Rencontre régionale : Accélérer la transition écologique grâce aux infrastructures, concrètement on fait quoi ?

Pour répondre à l’urgence climatique, la France s’est dotée d’une Stratégie Nationale Bas Carbone qui vise la neutralité carbone à horizon 2050 (définie par le GIEC comme un équilibre entre les émissions et les absorptions de CO2). Face à cet engagement, notre fédération nationale a travaillé avec le cabinet indépendant d’expertise environnementale Carbone 4, afin de déterminer l’empreinte carbone des Travaux Publics, qui aboutit aux conclusions suivantes :

L’usage des infrastructures représente 50 % des émissions de gaz à effet de serre françaises. Le levier le plus fort réside donc dans les flux qu’elles rendent possibles.

• L’acte de construire les infrastructures et de les entretenir représente 3,5 % des émissions de GES françaises.

Les entreprises de Travaux Publics sont donc au coeur de la transition écologique : économie bas carbone, réemploi des matériaux, aménagement du territoire plus résilient, sobriété énergétique, restauration des milieux naturels... C’est pourquoi la profession s’est donnée une trajectoire chiffrée de décarbonation des chantiers et de l’activité avec une réduction de 40 % des émissions de GES pour l’ensemble du secteur à horizon 2030, par rapport aux émissions de 1990.

Dans ce contexte, la Fédération Régionale des Travaux Publics de Bretagne a organisé une rencontre régionale le jeudi 04 novembre dernier, au Roazhon Park.

Vidéo "Intervention de François COVILLE sur les TP et la transition écologique" :

 

TABLE RONDE N°1 : Comment les infrastructures vont-elles devoir s’adapter et se transformer pour répondre aux enjeux de la transition écologique ?

La finalité des infrastructures réside dans l’usage qui en est fait : mobilités et transport de personnes, de biens, transport et distribution d’eau, d’énergie, d’information. Les infrastructures créent le lien et l’échange, connectent et soutiennent le développement des territoires, améliorent l’accès à l’emploi et aux services de première nécessité.

Pour répondre à cette question, la parole est donnée à François COVILLE, Président de la FRTP Bretagne - Bruno CAVAGNÉ, Président de la FNTP - Loïg CHESNAIS GIRARD, Président du Conseil Régional de Bretagne - Jean-Luc CHENUT, Président du Conseil départemental d’Ille et Vilaine - Philippe THEBAULT, Vice Président en charge des espaces publics et de la voirie, Rennes Métropole -  Alexandre DUPONT, Responsable du Service Infrastructures Sécurité Transports à la DREAL -  Antoine COROLLEUR, Président du Syndicat Départemental d’Énergie et d’équipement du Finistère -  Olivier CATALOGNE, Directeur général adjoint, Auray Quiberon Terre Atlantique (AQTA).

Vidéo "Mobilités et aménagement du territoire"

Vidéo "Eau potable et assainissement"

Vidéo "Énergie et fibre optique"

Vidéo "Désartificialisation des sols"

 

 

TABLE RONDE N°2 : Comment la profession intègre-t-elle la transition écologique dans ses pratiques ?

Conscientes du rôle déterminant qu’elles ont à jouer, les entreprises de Travaux Publics se mobilisent. Nombre d’entre elles, individuellement, se sont déjà engagées et innovent pour transformer leur modèle afin d’améliorer leur impact environnemental. Mais les entreprises de Travaux Publics ne décident pas isolément de leurs activités, elles agissent en interdépendance avec un vaste écosystème de parties prenantes (dont les fournisseurs de matériaux, fabricants de matériels, maîtres d’ouvrages, maîtres d’oeuvres...).

La profession des Travaux Publics distingue trois leviers d’action principaux :

 

• Mobilité bas carbone et évolution des matériels

Pour répondre à cette question, la parole est donnée aux dirigeants et représentants de la profession : Marie-Pierre LAURENT, Responsable matériel BHB Groupe BREMAT - Dominique CHEVILLARD, Directeur technique et de la recherche à la Fédération Nationale des Travaux Publics - Stéphane LEPRETRE, Directeur de l’entreprise LAGADEC TP - François BAUDOIN, Président de la Fédération Nationale des Transports Routiers de Bretagne.

 

• Réemploi de matériaux et solutions moins consommatrices d’énergie

Pour répondre à cette question, la parole est donnée aux dirigeants et représentants de la profession :  Sylvain LELOUTRE, Président de la nouvelle Commission « Transition écologique / développement durable » de la Fédération Régionale des Travaux Publics de Bretagne et Directeur général de l’entreprise SOTRAV - Thierry MEYER, Président de Routes de France Bretagne - Yannick BUNEL, Délégué Régional SERCE Bretagne.

 

• Biodiversité et génie écologique

Pour répondre à cette question, la parole est donnée aux dirigeants et représentants de la profession :  Sylvain LELOUTRE, Président de la nouvelle Commission « Transition écologique / développement durable » de la Fédération Régionale des Travaux Publics de Bretagne et Directeur général de l’entreprise SOTRAV - Stéphane LEPRETRE, Directeur de l’entreprise LAGADEC TP - Vincent PALABE, Directeur d’exploitation de l’entreprise CARDIN TP.

 

montage_intervenants_1.jpg